Projet en cours

Etude des démarches de soutien à l’orientation vers l’enseignement supérieur développées au terme de l’enseignement secondaire telles qu’elles sont vécues par des élèves devenus étudiants

 

Au niveau de l’enseignement obligatoire, la question de l’orientation professionnelle comprenant le choix d’études est une préoccupation forte, tant chez les jeunes de la fin du secondaire qui se demandent quelles études choisir, que chez leurs enseignants qui tentent de les soutenir dans ce processus d’orientation. Plusieurs activités sont ainsi organisées dans le cadre des 10 journées dédiées au soutien au choix d’études et à l’orientation au 3ème degré de l’enseignement secondaire (informations, rencontre de professionnels, visite du salon SIEP, stages, etc.). Ces activités sont toutefois très variables d’un établissement à l’autre et leurs effets n’ont pas fait l’objet d’analyse.

Le champ de l’orientation semble propice à un questionnement sur les pratiques qui facilitent la transition entre l’enseignement secondaire et supérieur. En effet, des activités, des dispositifs foisonnent mais peu d’études sont menées sur les perceptions qu’en ont les élèves/ jeunes étudiants et sur les actions qui soutiennent effectivement leur choix et leur insertion dans l’enseignement supérieur.

L’objectif principal de cette recherche vise à identifier les caractéristiques réellement porteuses des activités mises en place dans la transition et plus spécifiquement au sein de l’enseignement secondaire.

Dans ce sens, la recherche a pour objectifs de :

  • Recueillir auprès des jeunes leurs perceptions des activités de soutien au choix d’études et d’en analyser les caractéristiques porteuses/efficaces afin d’isoler les leviers de soutien au choix ;
  • Décrire et analyser les dispositifs/activités de soutien au choix pointés comme ayant une influence positive sur le choix ;
  • Identifier les représentations que les acteurs (enseignants) qui développent ces dispositifs et/ou mènent ces activités véhiculent à propos de l’orientation
    • Des mécanismes d’orientation
    • Des facteurs en jeu
    • De leur rôle en la matière
  • Identifier les caractéristiques de pratiques innovantes et efficaces dans le domaine du soutien à l’orientation ;
  • Implémenter les aspects relatifs à l’orientation dans la formation initiale et continue des enseignants en chimie, en français, en physique, en sciences économiques et de gestion.

Cette recherche permettra de mieux outiller les enseignants du secondaire pour accompagner les jeunes dans la définition du choix de leur futur métier et des études à suivre pour y arriver.

Une recherche menée par Xavier Massart et Sandrine Vieillevoye